"AGIS" se mobilise face au COVID-19 en Cote d'Ivoire  
#Urgence COVID-19

Nos actions terrain

Sensibilisation | Don d'équipements
aux chauffeurs de Gbaka "taxi collectif"
Sensibilisation | Don d'équipements
aux femmes fumeuses de poisson d'Abobo

Une opération de désinfection des gares routières de la commune de Cocody a été organisée le dimanche 29 mars par l’Ong Agis, spécialisée dans le traitement des maladies respiratoires dans la dynamique de la lutte contre la propagation du Covid-19 en Côte d’Ivoire.

Plusieurs sites ont été ciblés par cette opération de désinfection et de sensibilisation des associations de transporteurs communaux, dont le carrefour Zoo (Abobo), l’échangeur de la Riviera 2 (Cocody).

 

Abidjan 06 Avril 2020 - « Le totem du Covid-19  c’est le savon, c’est pourquoi il est recommandé de se laver régulièrement  les mains à l’eau et au savon ».

 

Telle est l’une des phrases fortes retenues de Sylla Aboubakar président de l’Ong AGIS (Association Graine d’Ivoire et Santé)  lors la séance de sensibilisation sur le Coronavirus  organisée ce samedi 04 Avril 2020 à l’endroit des femmes fumeuses de poissons d’Abobo

Don de matériels médicales (spiromètre) 
au service de réanimation des personnes
atteintes du COVID-19 du CHU de Treichville

Aider les malades admis en réanimation à faire travailler leur poumon et parfaire leur rééducation respiratoire…C’est le sens du don fait ce vendredi 10 Avril 2020  par  l’Ong Agis (Association Graine d’Ivoire et Santé) au CHU de Treichville à travers le service anesthésie et réanimation.

 

En effet c’est une cinquantaine de spiromètres incitatives ou bulles qui ont été offert par le kinésithérapeute et président de l’Ong Agis Sylla Aboubacar pour les patients hospitalisés dans tout l’établissement «Les spiromètres incitatives à bulles sont des appareils de physiothérapie respiratoire qui permettent aux patients de faire leur rééducation respiratoire.

 

Ce qui est nécessaire pour les patients atteints de pneumonie à du Covid-19 qui présentent des difficultés respiratoires » à expliqué le généreux  donateur.

VACCINATION

Stratégie avancé et mobile

DÉPISTAGE ET SOINS  

Des infections respiratoires aiguës,  

Paludisme, Malnutrition, Diarrhée​ chez les enfants de - de 5 ans

SENSIBILISATION

Formation des parents, des agents de santé 

NOTRE MISSION

En milieu rural comme en milieu urbain, la santé des mères et de leurs enfants font l’objet du « plaidoyer en action » de la part de l’ONG AGIS dont la pertinence repose sur une pratique médicale menée en partenariat avec le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique et les acteurs publics, privés et communautaires du secteur de la santé.

C’est dans cette optique que l'ONG AGIS a initié des campagnes nationales de sensibilisation et de prise en charge médicale à travers quatre (4) axes, visant le soin immédiat mais aussi la pérennité de ses actions de prévention :

  1. Prise en charge thérapeutique des Infections Respiratoires Aigües et des maladies évitables chez l’enfant de 0 à 5 ans ;

  2. Vaccination : vaccins gratuits de l’enfant (PEV de routine) avec l’appui des Districts Sanitaires ;

  3. Formation des parents aux PFE (Pratique Familiale Essentiel) et aux méthodes de détections et de réductions rapide de la pneumonie ;

  4. Renforcement des capacités des professionnels de santé et des ASC (Agent de Santé Communautaire).

  5. Dons de four amélioré

 

À travers ces campagnes foraines, l’ONG AGIS souhaite contribuer à réduire le taux de mortalité infantile lié à la pneumonie et aux autres maladies évitables en Côte d’Ivoire à savoir le paludisme, la diarrhée et la malnutrition.​

POURQUOI INTERVENIR EN COTE D'IVOIRE ?

 

CONTEXTE DU PAYS

La Côte d'Ivoire s'etend sur une superficie de 322 462 km2 et fait frontière avec le Golfe de Guinée au Sud, le Ghana à l'Est, le Libéria et la Guinée à l'Ouest, le Mali et le Burkina Faso au Nord.

La population totale de la Côte d'Ivoire est estimée à 24,6 millions d'habitants en 2013. 

Les Infections Respiratoires Aigües (IRA) sont la deuxième cause d’hospitalisation et de mortalité chez les enfants de 0 à 5 ans en Côte d’Ivoire. Les IRA affectent les voies respiratoires et les poumons et se manifestent par des signes cliniques de détresses respiratoires. Selon l’OMS, près de la moitié des décès d’enfants attribuables aux IRA (pneumonie) sont liés à l’inhalation de matières particulières provenant de combustibles domestiques solides (fumée de cuisson[1]).

LA PNEUMONIE TUE ENVIRON 500 000 ENFANTS PAR AN EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

6 942

Enfants dépistés

7 507

Consultations

11 865

Médicaments distribués

13 808

Personnes formées 

Copyright (c) 2018 Association Graine d'Ivoire et Santé

CONTACTEZ-NOUS

       +225 22 52 32 09

       +225 77 43 39 32

       ong.agis@gmail.com

       31 BP 1035 Abidjan, Cocody, II Plateaux, 7ème tranche